DROIT DE CITE(R) DES FEMMES - MARNE LA VALLEE

DROIT DE CITE(R) DES FEMMES - MARNE LA VALLEE

Débat autour d'un film le 2 Avril 2016 Diffusion d'un court métrage datant de 2010 réalisé par une femme ?Tunisienne ? ?Najwa Limam



UN débat convivial organisé par DROIT DE CITÉ(R) DES FEMMES AU LCR des TOTEMS , (40 PERSONNES PRÉSENTES ENVIRON )
INVITÉ :    Association Démocrat​ique des Tunisiens en France
Thème: Droit des femmes en Afrique du Nord ( Tunisie, Algérie, Maroc)
Étaient présents : Adhérents de Droit de Cité des Femmes, ADTF, et l'Association Cinéma Tunisien représentée par Mr Khiri
Pour animer le débat et pour nous présenter l’évolution des droits de la femme, au Maghreb Madame Hassna Toukabri de l'ADTF.

RESUME DU FILM : Tout oppose deux soeurs : Zeineb, le voile et la prière, Lilia, les clips à la mode et la fête. Le coeur de Skander, un jeune étudiant, balance entre les deux…Les deux sœurs se retrouvent alors avec beaucoup de malice et d'humour sur un même terrain : la défense de leur liberté de femme face à l’hypocrisie conservatrice
DEBAT  Très vite le débat a eu lieu dans la salle : Le film a été apprécié. Chacun a pu s'exprimer sur le sujet de porter le voile ou ne pas le porter en Tunisie et ce que cela recouvre : voile politique, voile identitaire, liberté du voile et des coutumes religieuses voire culturelles. Evidemment, cela nous a conduit  aux libertés, aux droits des femmes accordés au Maghreb. Une conférencière nous a exposé les principales dates des droits accordés aux femmes dans les trois pays Algérie, Tunisie et Maroc .Le port du voile et les droits des femmes dans les pays du Maghreb nous a inévitablement aussi fait parler de la question des droits des femmes et du voile en France. La comparaison des dates a été exprimée et l' expression  d'une recherche identitaire des jeunes musulmanes en France avec le port du voile a été aussi débattue . Une personne a précisé que les couturiers et le prêt à porter en France sortaient des lignes de mode concernant le voile mais que les femmes maghrébines doivent trouver leur identité propre sans faire obligatoirement référence à  l'Occident .

En 2ème partie Nous avons visualisé un film muet des années 60 de la réalisatrice Tunisienne Salma Baccar,  un film tourné après l’Indépendance où la femme tunisienne vivait et était déjà habillée à l'occidentale. Les différents avis ont pu s'exprimer lors de ce débat et ont pu continuer autour d'une table où thé à la menthe et gâteaux accompagnaient cet évènement.

 

 

VOIR PHOTOS SUR ALBUM PHOTO EN LIGNE

 



23/04/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres